Miroir, Miroir, quand y aura-t’il du vent?

On n’aurait pas pu avoir une journée de voile plus pépère pour la première sortie de Laurent: le lac St-Louis était un véritable miroir.

IMG_1382

Le ciel était magnifiquement bleu, ponctué de petits nuages blanc. Le soleil était radieux, bien chaud. Et il n’y avait pas une miette de vent. De loin, les gens devaient penser qu’on faisait de la voile. Mais non. On gérait plutôt un parasol. Il a fallu faire attention pour ne pas avoir un petit bébé steamé.

IMG_1418

Le point positif: aucun stress avec Laurent qui a fait ça comme un champion. On lui avait acheté un petit VFI de bébé, qu’on n’a même pas eu besoin de lui mettre. On aurait par contre penser à amener des cartes ou des jeux de route pour passer le temps. On a fait du sur-place la majeure partie de la journée. Sans ancre. Et de façon bien involontaire.

Voile-18-mai-1

On espère juste qu’on n’aura pas trop couper l’envie à Chloé et Marc de nous accompagner à nouveau. Et que je vais pouvoir me pratiquer plus que ça la prochaine fois. Dur dur de sentir le bateau quand ça a zéro propulsion.

Bon, on a déjà hâte à la prochaine fois.

Advertisements

Le petit trésor de Laurent

Lorsque ma grand-mère a vidé sa maison à la suite du décès de mon grand-père, elle se débarrassait de vraiment beaucoup de choses. Leur maison était comme figée dans le temps. La déco n’avait pas changé depuis qu’ils y avaient aménagé il y a plus de 30 ans. Une vraie caverne d’Ali Baba pour les amateurs de vintage.

Parmi tous les trésors que j’ai pu récupérer, un objet était déjà destiné à embellir la future chambre de bébé (tsé dans le temps où on l’appelait la pièce-de-trop).

barre-a-roueCette barre à roue a tellement toujours été dans le sous-sol chez mes grands-parents que je ne la remarquais même pas. Je n’ai même pas connaissance qu’ils aient déjà eu une quelconque passion pour le monde nautique. C’est pour dire.

Elle nous était peut-être prédestinée.