Le contrepoids

On a commencé à faire de la voile plus sérieusement l’année dernière, quand on a pris nos cours avec Pierre, au même moment où j’étais bien enceinte de Laurent.

Je dois avouer que j’avais de la misère à aller faire les manoeuvre au pont. Je n’avais pas d’équilibre et je trouvais ça vraiment dur de rester stable avec un genou sur le génois. Mais j’étais beaucoup trop orgueilleuse pour laisser faire ces manoeuvres par les autres, alors je chialais en silence.

Quand on a fait notre première sortie de l’année, je me suis surprise à n’avoir aucune difficulté à me promener sur le pont. J’étais même à l’aise. Et je me suis rendu compte que mon problème de mobilité, ça devait simplement être une question de bedaine.

Dah.

Examen de voile | août 2012

Examen de voile | août 2012

Advertisements

Un bateau sans rame ni moteur, ça avance comment?

Juin 2007. C’est le premier anniversaire en compagnie de mon nouveau copain. Il m’annonce que, pour mon cadeau, il m’amènerait passer une journée en bateau, mais me laissait deviner de quel type d’embarcation il s’agissait.

bateau-papier

En kayak?

-Non

En canot?

-Non

En bateau à moteur?

-Non

Heu… Ça avance avec des rames?

-Non

Ben là, un bateau, si ça n’avance pas avec des rames ni avec un moteur, ça avance comment?

Et ça m’a pris un gros dix minutes à essayer de trouver, gênée. J’étais vraiment pas vite. J’ai même fini par demander de l’aide à mon coloc qui l’a eu du premier coup. Malaise.

Je vous jure que maintenant, je sais qu’un bateau, sans rame ni moteur, ça peut avancer avec du vent.